» » Diable Au Corps (Folio (Gallimard)) (English, French and Spanish Edition)

Diable Au Corps (Folio (Gallimard)) (English, French and Spanish Edition) epub download

by Raymond Radiguet


Le fait le plus discuté, le mieux connu, et sur lequel l'éditeur devait le plus insister, est la précocité remarquable de Radiguet (20 ans à la date de publication du livre, et de sa mort, en 1923)

Le fait le plus discuté, le mieux connu, et sur lequel l'éditeur devait le plus insister, est la précocité remarquable de Radiguet (20 ans à la date de publication du livre, et de sa mort, en 1923). Il est à la portée de quiconque de pondre une historiette bâclée et un ramassis de tournures de langage communes. Aussi, n'eût été de la qualité de la prose du Diable au corps, la précocité de Radiguet n'aurait contenue aucune surprise.

Raymond Radiguet (18 June 1903 – 12 December 1923) was a French novelist and poet whose two novels were noted for their explicit themes, and unique style and tone. Radiguet was born in Saint-Maur, Val-de-Marne, close to Paris, the son of a caricaturist. In 1917, he moved to the city.

Le Diable au corps book. See a Problem? We’d love your help. Ah ! que la guerre est jolie quand on a quinze ans et que l'on.

Le Diable au corps (The Devil in the Flesh) is an early 1923 novel by Parisian literary prodigy Raymond Radiguet

Le Diable au corps (The Devil in the Flesh) is an early 1923 novel by Parisian literary prodigy Raymond Radiguet. In the immediate aftermath of World War I, the story of a young married woman who has an affair with a sixteen-year-old boy while her husband is away fighting at the front provoked a scandal. Though Radiguet denied it, it was established later that the story was in large part autobiographical.

En Route (Folio (Gallimar. has been added to your Cart. Mass Market Paperback. Publisher: Gallimard Education. ISBN-13: 978-2070387540.

Gallimard Education (June 1, 1982). Le Diable au corps" de Raymond Radiguet. Ecrivain français (1903-1923). Subcatergory: Classics. Hellboy Le Diable Dans La Boite.

De nombreux autres enregistrements sont disponibles sur ww. udiocite

De nombreux autres enregistrements sont disponibles sur ww. udiocite. net Vous pouvez participer à ce projet et nous aider de nombreuses autres manières: En devenant vous-même lecteur ou lectrice pour Audiocite. En faisant connaître Audiocite.

192pages. poche. broché.

Diable Au Corps (Folio (Gallimard)) (English, French and Spanish Edition) epub download

ISBN13: 978-2070373918

ISBN: 2070373916

Author: Raymond Radiguet

Category: Literature and Fiction

Subcategory: Classics

Language: English French Spanish

Publisher: Gallimard Education (June 1, 1982)

ePUB size: 1391 kb

FB2 size: 1779 kb

Rating: 4.9

Votes: 108

Other Formats: doc mobi lrf txt

Related to Diable Au Corps (Folio (Gallimard)) (English, French and Spanish Edition) ePub books

wanderpool
Very, very French in style, structure, and--of course--in subject and theme. The subject is love, love eminently profane: An indulged, arrogant, brilliant boy conducts an affair with a young married woman, his senior, her husband off defending France during the Great War. In theme, the young whippersnapper occasionally reflects on the big question: The divine law, also the decorums of the petite bourgeoisie, as against the pleasures of....
In style, also eminently French: One paragraph of action followed by two pages of analysis.
The author, Radiguet, would pass away at age twenty. Too, too bad. By the way, European literature treats passion as destructive-- of the family, of society, of the nation . Curiously, dear ol' America, America of the Puritans, etc., treats passion--in literature, at least--with sentimental indulgence. Of course do see the film with the young Gerard Philipe, a master of fragile egoism
wanderpool
Very, very French in style, structure, and--of course--in subject and theme. The subject is love, love eminently profane: An indulged, arrogant, brilliant boy conducts an affair with a young married woman, his senior, her husband off defending France during the Great War. In theme, the young whippersnapper occasionally reflects on the big question: The divine law, also the decorums of the petite bourgeoisie, as against the pleasures of....
In style, also eminently French: One paragraph of action followed by two pages of analysis.
The author, Radiguet, would pass away at age twenty. Too, too bad. By the way, European literature treats passion as destructive-- of the family, of society, of the nation . Curiously, dear ol' America, America of the Puritans, etc., treats passion--in literature, at least--with sentimental indulgence. Of course do see the film with the young Gerard Philipe, a master of fragile egoism
saafari
Une histoire d'amour entre un enfant de 16 ans (le terme adolescent n'était pas d'usage à l'époque) et une femme mariée, de quinze ans son aîné, qui se déroule pendant la première guerre - d'où s'expliquent l'absence et l'ignorance du mari soldat cocufié.
Le fait le plus discuté, le mieux connu, et sur lequel l'éditeur devait le plus insister, est la précocité remarquable de Radiguet (20 ans à la date de publication du livre, et de sa mort, en 1923). Il est à la portée de quiconque de pondre une historiette bâclée et un ramassis de tournures de langage communes. Aussi, n'eût été de la qualité de la prose du Diable au corps, la précocité de Radiguet n'aurait contenue aucune surprise. Mais justement, le moindre que l'on puisse dire est que Le Diable est délicieusement écrit. On y voit l'oeuvre d'une disposition innée pour le mot, et le ton, justes. Revenu chez ses parents après une nuit d'amour et relatant la promenade qui lui avait servi de prétexte, voici comment le personnage campe, et conclut, l'épisode de la découverte de son mensonge.

"Je revins à la maison à neuf heures et demie du soir. Mes parents m'interrogèrent sur ma promenade. Je leur décrivis avec enthousiasme la forêt de Sénart et ses fougères deux fois hautes comme moi. [...] Tout à coup, ma mère, moqueuse, m'interrompant :
- À propos, René est venu cet après-midi à quatre heures, très étonné en apprenant qu'il faisait une grande promenade avec toi.
J'étais rouge de dépit. Cette aventure, et bien d'autres, m'apprirent que, malgré certaines dispositions, je ne suis point fait pour le mensonge. On m'y attrape toujours. Mes parents n'ajoutèrent rien. Ils eurent le triomphe modeste. [p.106]"

Quelle belle concision. Les exemples les plus frappants concernent peut-être la réflexion qu'inspire au personnage son tiraillement intérieur entre des élans contradictoires où se lisent le mépris pour cet âge de l'enfance qui s'agite encore par soubresauts en lui, la perplexité devant cette histoire d'homme mûr qu'il vit prématurément (a fortiori avec la grossesse de Marthe), cet égoïsme de l'amour sur lequel il médite à maintes reprises (l'amour qu'il place en Marthe, il le retire à ses amis etc.), et surtout l'ambivalence qui persiste jusqu'à la fin (ou presque) entre l'amour de Marthe (et par extrapolation de la femme) pour ce qu'elle est versus l'amour de ce qu'elle en vient à être par soumission à notre contrainte (fût-elle subtile). Ce dernier point éclaire ce qui peut aisément passer pour la misogynie de Radiguet (son personnage s'étonne à aimer tyranniser Marthe), et, de loin, il n'y a rien là d'incompatible avec le titre qu'il a revendiqué - ou en tout cas exprimé clairement ailleurs : un partisan de la droite dans les lettres.
saafari
Une histoire d'amour entre un enfant de 16 ans (le terme adolescent n'était pas d'usage à l'époque) et une femme mariée, de quinze ans son aîné, qui se déroule pendant la première guerre - d'où s'expliquent l'absence et l'ignorance du mari soldat cocufié.
Le fait le plus discuté, le mieux connu, et sur lequel l'éditeur devait le plus insister, est la précocité remarquable de Radiguet (20 ans à la date de publication du livre, et de sa mort, en 1923). Il est à la portée de quiconque de pondre une historiette bâclée et un ramassis de tournures de langage communes. Aussi, n'eût été de la qualité de la prose du Diable au corps, la précocité de Radiguet n'aurait contenue aucune surprise. Mais justement, le moindre que l'on puisse dire est que Le Diable est délicieusement écrit. On y voit l'oeuvre d'une disposition innée pour le mot, et le ton, justes. Revenu chez ses parents après une nuit d'amour et relatant la promenade qui lui avait servi de prétexte, voici comment le personnage campe, et conclut, l'épisode de la découverte de son mensonge.

"Je revins à la maison à neuf heures et demie du soir. Mes parents m'interrogèrent sur ma promenade. Je leur décrivis avec enthousiasme la forêt de Sénart et ses fougères deux fois hautes comme moi. [...] Tout à coup, ma mère, moqueuse, m'interrompant :
- À propos, René est venu cet après-midi à quatre heures, très étonné en apprenant qu'il faisait une grande promenade avec toi.
J'étais rouge de dépit. Cette aventure, et bien d'autres, m'apprirent que, malgré certaines dispositions, je ne suis point fait pour le mensonge. On m'y attrape toujours. Mes parents n'ajoutèrent rien. Ils eurent le triomphe modeste. [p.106]"

Quelle belle concision. Les exemples les plus frappants concernent peut-être la réflexion qu'inspire au personnage son tiraillement intérieur entre des élans contradictoires où se lisent le mépris pour cet âge de l'enfance qui s'agite encore par soubresauts en lui, la perplexité devant cette histoire d'homme mûr qu'il vit prématurément (a fortiori avec la grossesse de Marthe), cet égoïsme de l'amour sur lequel il médite à maintes reprises (l'amour qu'il place en Marthe, il le retire à ses amis etc.), et surtout l'ambivalence qui persiste jusqu'à la fin (ou presque) entre l'amour de Marthe (et par extrapolation de la femme) pour ce qu'elle est versus l'amour de ce qu'elle en vient à être par soumission à notre contrainte (fût-elle subtile). Ce dernier point éclaire ce qui peut aisément passer pour la misogynie de Radiguet (son personnage s'étonne à aimer tyranniser Marthe), et, de loin, il n'y a rien là d'incompatible avec le titre qu'il a revendiqué - ou en tout cas exprimé clairement ailleurs : un partisan de la droite dans les lettres.
Kendis
This is a lovely romantic book and really helped to take my french to the next level.
Kendis
This is a lovely romantic book and really helped to take my french to the next level.